deconnecter_debrancher_smartphone_tablette_digital_detox_MyTime_is_myluxury
Juste la vie 2

Une bonne résolution par mois – Objectif #4 : digital detox, déconnectez-vous !

C’est parti, c’est l’été… enfin ! Le moment du farniente, de la pause, des vacances. C’est aussi le moment idéal pour notre 4ème bonne résolution de l’année. Elle arrive tard certes, mais « mon temps est mon luxe » alors je l’étire comme je l’entends. Alors c’est quoi cet objectif 4 : DÉBRANCHEZ et déconnectez-vous !!!!

Pas la peine de vous crisper et de soupirer, je vous vois d’ici. Oui, oui j’ai bien dit débranchez. Déconnectez votre smartphone, votre ordinateur, votre tablette.

Pourquoi ?

Si vous vous posez la question, vous pourriez bien être accro ! L’été et les vacances sont donc le moment opportun pour débrancher. En quoi votre smartphone vous sera-t-il utile pour nager dans la piscine ? Comment comptez-vous profiter de cette balade en forêt si vous avez les yeux rivés sur votre écran ?

Mais, vraiment, pourquoi ?

● parce que vos objets connectés sont des sollicitations permanentes ;

● parce que les mises à jour et autres actualisations de vos applications ou boîte mail qui sonnent si souvent sont une nuisance sonore pour vous ET pour votre entourage ;

● parce qu’ils vous distraient en permanence de tout ce que vous êtes en train de faire et que vous interrompez sur le champ pour aller voir : « Tiens, attend c’est une notification de mon téléphone, je jette un œil… »

● parce que les ondes, comment vous dire, ce n’est quand même pas le pied pour votre cerveau ou celui de vos enfants ;

● parce que vous n’êtes jamais complètement à ce que vous faites ;

● parce que vous passez totalement à côté de ce qui est près ou autour de vous ;

● parce que ce n’est pas la vraie vie ;

● parce que vous êtes accro… accro à un objet, hum.

Loin de moi l’idée de nier l’intérêt de ces petits outils ludiques et pratiques, mais tout le temps NON ! Ce sont bel et bien des OUTILS et c’est tout…

Allez, on fonce, c’est parti pour une digital detox !

Comment fait-on ?

● On débranche plusieurs heures par jour en éteignant son smartphone ou on enclenche la touche « muet ».

● On le pose loin de soi (très loin) ou mieux encore on le laisse dans sa chambre.

● On ne le regarde pas systématiquement, sinon on risque d’être tenté de cliquer en remarquant le voyant bleu qui vous rappelle que vous avez reçu un message. Est-ce si urgent ?

● On déconnecte les mises à jour automatiques des applications.

● On ne l’emmène pas  à la plage (non mais franchement à quoi ça sert un smartphone face à la mer ?!!!!) pour mieux regarder l’entendue bleue face à vous, jouer au ballon, se concentrer sur l’extérieur.

● On arrête de rafraîchir 10 fois par jour les pages des réseaux sociaux sur sa tablette… Que s’y passe-t-il de fondamental ?

● On ne regarde plus son téléphone passé 21h, vous savez ce qu’on dit des écrans avant de dormir…

● On ne le garde jamais près de soi lors d’un dîner, d’un déjeuner ou quand on boit un verre avec un ami. Je vous avoue que je trouve ça super impoli les gens qui pianotent sur leur téléphone quand vous leur parlez ! Si vous préférez votre smartphone, n’allez pas boire un verre, ça ne sert à rien en fait.

● On l’éteint la nuit et on le pose dans une autre pièce, loin, encore très loin. Pour lire l’heure ou se réveiller, on a inventé des objets sensationnels : les montres et les réveils.

À la place on fait quoi ?

Comme nous sommes en été et que nous avons plein de sollicitations beaucoup plus intéressantes, ce n’est pas bien difficile :

On reprend prise avec ce qui nous entoure. On regarde vraiment le paysage, qui est beaucoup plus beau en vrai, là, devant vous que sur une magnifique photo mise en scène sur Instagram.

● On fait du sport, au lieu de regarder les photos des gens qui font du sport. Nagez tiens et sentez comme ça vous fait du bien.

● On profite de la nature. On l’admire, on la touche, on la sent, on s’y promène.

● On dort, on se repose, on fait la sieste.

On réapprend à être à 100 % à ce que l’on fait, parce que, ainsi, on le fait mieux et on en profite vraiment. On s’apaise aussi en mettant du sens dans ce que l’on fait.

On lit ! Un bon roman vous embarque, vous emmène loin, vous fait voyager plus loin.

● On réapprend la contemplation et la réflexion. Vous avez l’air de ne rien faire comme ça ? Mais non, vous réapprenez à réfléchir sur le monde, votre vie, vos désirs. Et quand bien même, ne rien faire, c’est si bon.

On profite vraiment de ce verre en terrasse avec son amoureux ou sa meilleure amie. On se parle vraiment, on s’écoute, on se redécouvre. ET on montre à l’autre toute l’importance qu’il a pour vous.

● On joue avec ses mômes ou ses petits neveux. Ok, ils sont mignons en photo sur Facebook. Mais la plupart de vos amis s’en fichent totalement, ils likent par principe. Profitez des vos mômes pour de vrai, jouez, riez, la compagnie d’un enfant est rafraichissante et bienfaisante ; contrairement à nous ils sont à 3 000% dans tout ce qu’ils font et tout leur est d’une importance cruciale… Suivez l’exemple.

● Lancez-vous dans ce projet créatif que vous souhaitez faire depuis longtemps, jardinez, cuisinez, écoutez de la musique et rien que ça…

● Réapprenez à respirer et à écouter votre corps.

● Méditez… Juste 5 minutes.

Quand vous saurez faire ça, vous serez « détoxifié » et vous pourrez prendre (pas trop vite, on perd une mauvaise habitude en 3 semaines à 1 mois) à nouveau vos outils connectés en comprenant bien qu’ils ne sont QUE des outils bien pratiques qui ne doivent pas occuper tout votre temps.

You Might Also Like

2 Comments

  • Mélanie says: 19 août 2016 at 10 h 36 min

    Très chouette article, très complet !
    J’ai moi aussi décidé de faire une digitale detox pendant mes vacances et les effets sont encore plus bénéfiques que je ne le pensais au départ !

    Reply
    • Marianne says: 23 août 2016 at 16 h 53 min

      Hello Mélanie !
      Merci :-* ! Oui, c’est fou le bien que ça fait de débrancher hein… Et, finalement, ce n’est pas si difficile. A bientôt et belle fin d’été.

      Reply

    Répondre à Mélanie Cancel reply